Varices : 3 exercices contre les varicosités

Les varices ne sont pas seulement une épine dans le pied pour de nombreuses personnes, elles peuvent également provoquer des symptômes tels que des douleurs ou des lourdeurs dans les jambes et même déclencher des maladies telles que la thrombose ou l’embolie pulmonaire.

Comment se développent les varices ?

Les veines de nos jambes sont chargées de repousser le sang vers le cœur pour maintenir la circulation et échanger constamment du sang désoxygéné contre du sang frais. Si les valves veineuses ne fonctionnent plus correctement, les vaisseaux sanguins gonflent, le sang s’accumule dans les jambes et fait ressembler les veines à des varices. La tendance aux varices est principalement due à une faiblesse héréditaire des veines et du tissu conjonctifmais ça passera aussi grossesses ou un grand âge promu. En outre, les facteurs liés au mode de vie qui réduisent le flux sanguin dans le corps et endommagent les vaisseaux, tels que le tabagisme, l’inactivité ou le surpoids, peuvent augmenter le risque de varices.

Intéressant: Les varicosités ne sont pas les mêmes que les varices. Les varicosités sont plus petites, plus superficielles et ne sont qu’un problème esthétique, les varices, en revanche, peuvent entraîner des conséquences graves telles que la thrombose veineuse.

En plus d’une alimentation saine riche en légumes, bas de compression et bains Kneipp, l’exercice des muscles des jambes en particulier a un effet préventif et thérapeutique contre les varicosités et les varices. En particulier le pompe veineuse vos mollets doivent être activés plusieurs fois par jour, ce que vous pouvez faire en marchant, en montant des escaliers, en faisant du jogging, du vélo ou en nageant. De plus, les 3 exercices suivants permettent de favoriser le retour du sang vers le cœur et d’activer la pompe veineuse.

3 exercices efficaces contre les varices

1. Élévation des mollets :

Vous pouvez faire cet exercice simple assis ou debout, il est donc très facile de l’intégrer dans votre travail quotidien, par exemple, directement à votre bureau.

Voici comment procéder :

  • Accrochez-vous à un mur ou à une balustrade pour plus de sécurité.
  • À partir d’une position debout (ou alternativement assis avec les pieds à plat sur le sol), levez les deux talons en même temps et serrez activement vos mollets.
  • Lentement et sous contrôle, abaissez vos talons au sol et répétez le mouvement.
  • Pour augmenter l’intensité, placez votre avant-pied sur une marche (escalier) et laissez votre talon s’enfoncer derrière vous, puis remontez-le en contractant vos mollets.

15 répétitions quotidiennes une fois par heure Soit 4 séries de 15 répétitions d’entraînement 3 jours par semaine.

2. Vélo de jambe :

Vous pouvez faire cet exercice allongé ou assis. En attendant, tendez toujours activement vos muscles abdominaux pour protéger votre dos.

Voici comment procéder :

  • Asseyez-vous bien droit ou allongez-vous sur le dos.
  • Les jambes sont fléchies à 90° au niveau des hanches et des genoux.
  • Faites maintenant du vélo dans les airs sans baisser les jambes.

4 séries de 45 secondes, trois jours par semaine.

3. Bascule :

Avec cet exercice, vous activez alternativement les muscles avant et arrière des jambes inférieures pour pomper le sang accumulé.

Voici comment procéder :

  • Asseyez-vous droit ou tenez-vous sur une jambe.
  • Le pied passif repose au sol sur toute sa surface.
  • Le pied actif touche le sol alternativement avec la pointe des orteils puis avec le talon.
  • Lorsque vous frappez le talon, levez les orteils aussi haut que possible. Lorsque vous tapez avec vos orteils, serrez fermement votre mollet.

30 secondes par jambe une fois par heure par jour.

Conseil: Si vous travaillez assis ou debout, vous devez bouger vos jambes et engager les muscles de vos cuisses et de vos mollets au moins une fois par heure avec nos exercices ou une série de montées d’escaliers.

Leave a Reply

Your email address will not be published.